Envie de participer ?

Crédit Photo IPC

Ugo Didier : la belle histoire

Ugo Didier est licencié au CNC depuis qu'il a 9 ans. Il présente un handicap au niveau de ses membres inférieurs : il est né avec des pieds-bots, des genoux recurvatum et une atrophie du quadriceps gauche. La natation, comme il le dit si bien, est donc venue comme une évidence, pour ce sportif dans l’âme. Il a participé avec tous les jeunes chenapans de sa génération aux différentes compétitions de son âge : médailles du TOAC, interclubs benjamins, minimes souvent en équipe 2, natathlon avec un niveau interrégional, puis plus tard régional en minimes et à nouveau inter-régional en juniors et séniors.

Courant juin 2014, Ugo a fait part à son club de son envie de nager en Handisport avec pour ambition sa participation à des compétitions internationales. Avec un niveau régional dans les valides en catégorie minimes, il ne doit pas regretter cette décision.  Il s’est bâti tout seul à force de talent bien évidemment mais surtout de travail et ténacité. Il ne lâche rien et même dans les moments les plus difficiles, il fait preuve d’un moral incroyable. Après de multiples opérations et différentes épreuves, les plus anciens nageurs le revoient accompagné par ses copains d’entraînement en fauteuil roulant au bord du bassin de la piscine de La Ramée. Ensuite il enchainait les séries alors qu’il ne tenait pas debout.Suréaliste. Il s’est forgé un mental hors du commun qui lui permet de repousser sans cesse ses limites pour atteindre ses objectifs. Un exemple pour ses partenaires et copains d’entraînement. Devant une popularité grandissante, même si, il n’est pas le plus connu des nageurs handi, il sait garder la tête froide et est en train de se faire un nom.

Il a aujourd'hui 19 ans et est étudiant à l’INSA en 3ème année. Il est fidèle à son club le CNC et à son entraîneur Samuel Chaillou. Il s’entraîne de temps en temps avec le TOEC pour aménager au mieux son emploi du temps rythmé par les études, les entraînements et les sollicitations.

Ugo Didier est une fierté pour le Cercle des Nageurs de Cugnaux. Au niveau sportif, il collectionne les médailles et les titres :  Il est plusieurs fois champion de France dans sa catégorie S9. Il est champion d’Europe à Dublin en 2018 en 100m dos et médaillé d’argent au 200m 4 nages.  Champion du monde en 100m dos en 2017 (16 ans) à Mexico puis vice-champion du monde en 2019 à Londres, il collectionne également médailles de bronze et d’argent au 200m 4nages ou 400m nage libre. Qualifié pour les JO de TOKYO en 2020, finalement reporté en 2021( ?), le COVID étant passé par là, Ugo est parti cherché des certitudes à Funchal(Portugal) aux Championnats d’Europe 2021. Il est revenu avec 2 médailles d’or en 200m 4 nages (2’16’’04), record d’Europe à la clé, et au 400m NL(4’15’’60). Il a arraché une médaille d’argent au 100m NL alors qu’il n’était que 6eme au 50m. Il se classe second également au 100m dos, sûrement une petite déception ou plutôt une source de motivation supplémentaire pour viser plus haut à l’occasion des JO qui se dérouleront du 24 août au 5 septembre 2021. En attendant, il est à la chasse aux bassins avec son groupe pour palier la fermeture temporaire de la piscine de La Ramée, sa piscine d’entraînement, fermée pour des raisons économiques, semble-il ?

Plus que 3 mois avant les JO paralympiques de Tokyo et l’occasion pour Ugo est belle pour faire que cette belle histoire se transforme en compte de fée. Tous avec Ugo à Tokyo …


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.