Envie de participer ?
Ugo Didier : Mission accomplie

Ugo Didier, licencié au club Jeunesse Sportive Cugnaux Omnisport, sélectionné en équipe de France et accueilli en qualité d’adhérent aux Dauphins du TOEC, a fait son retour à Toulouse avec la sensation du devoir accompli. Il a vécu en plus une expérience inoubliable à Tokyo en tant que nageur mais aussi en tant que supporter numéro 1 de l’équipe de France de natation et de son meilleur ami Alex Portal.

Ugo Didier nage au CNC depuis qu'il a 8 ans. Ses différents entraîneurs du CNC Marine Demange, Chantal Joffre et maintenant Samuel Chaillou sont très fiers comme tout le CNC de tout le chemin parcouru.

Il présente un handicap au niveau de ses membres inférieurs : il est né avec des pieds-bots, des genoux recurvatum et une atrophie du quadriceps gauche. La natation, comme il le dit si bien, est donc venue comme une évidence, pour ce sportif dans l’âme.

C’est courant été 2015, qu’Ugo a fait part à son club de son envie de nager en Handisport avec pour ambition sa participation à des compétitions internationales. Avec un niveau régional dans les valides en catégorie minimes, il ne doit pas regretter cette décision !

Dans la natation, les battements, le gainage sur l’eau, les virages et la coulée de départ sont les points qui le handicapent le plus. Il concourt dans la catégorie S9 mais il a failli basculer dans la catégorie S10 juste avant les JO de Tokyo, son handicap étant jugé moins pénalisant par une commission médicale ! Mais pour cette fois, la contre-expertise l’a maintenu en S9 !

Ugo champion du monde à 16 ans, plusieurs fois champions d’Europe en 100m dos, 200m 4 nages et 400m est arrivé au JO de Tokyo avec des ambitions et un statut à défendre. Il visait l’or ou l’espérait très fort mais la marche a été un peu plus haute que prévue. La concurrence des australiens notamment était très forte. Il a donné le maximum comme toujours, mais il sait à quoi s’en tenir pour parvenir à cet objectif doré aux JO de Paris 2024.

Mais le bilan pour une première expérience est extraordinaire. Il obtient une médaille d’argent sur 400m nage libre avec le record d’Europe, une 4ème place sur le 100m dos et une médaille de bronze sur le 200m 4 Nages.

Dans le rétro de Tokyo :

Le mercredi 25 aout 2021, Ugo obtient une magnifique médaille d’argent sur les Jeux Paralympiques avec un temps de 4'11"33. Après avoir échoué au pied du podium pour 4 centièmes sur le 100m Dos, lundi 30 août, l’histoire a failli se répéter le mercredi 1er septembre sur le 200m 4Nages. C’était sans compter sur la motivation sans faille du jeune nageur : 4ème à 25m de l’arrivée, Ugo s'est battu jusqu'au bout, pour obtenir sa 2eme médaille, une très belle médaille de bronze en 2’17’’ 15.

Objectif Paris 2024 : trois médailles

Ugo Didier, au même titre qu’Alex Portal d’ailleurs, est amené à devenir le fer de lance de la nouvelle génération des nageurs paralympiques, celle qui, dans l’optique des Jeux à Paris en 2024 notamment, doit amener encore plus de médailles et de succès. Tokyo n’était qu’une étape pour lui et l’avenir ne peut s’annoncer que radieux.

Mais pour l’instant, Ugo, ce jeune champion, ambassadeur de Cugnaux, a repris les chemins de l’école, à l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Toulouse, tout fier et auréolé de l’ordre du mérite, décoration remise par le président de la République, Emmanuel Macron.

En attendant le retour dans les bassins, place à la récupération mais aussi aux sollicitations ! la rançon d’un succès bien mérité !


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.