Envie de participer ?

4 nageuses et nageurs du CN. Cugnaux étaient qualifiés pour cette compétition. 1. FUSTER Laura (2005/16 ans) : 200 Pap. 2. VERGNES Lola (2007/14 ans) : 200 Dos, 200 4 N. 1. GRIFFOULIERE Nathan (2005/16 ans) : 50 Bra., 100 Bra., 200 Bra. 2. VERGNES Lucien (2004/17 ans) : 50 Dos, 50 Bra., 100 Bra., 200 Bra., 200 4 N., 400 4 N.

Championnats de France Juniors à Dunkerque du 17 au 22 juillet

Laura a préférée arrêter sa saison, pour des raisons personnelles. Elle n’a donc pas fait partie du déplacement.

Ugo DIDIER a suivi ses partenaires pour continuer sa préparation pour les Jeux Paralympiques et vivre une dernière expérience de compétition avant de partir pour Tokyo. Son départ est prévu début aout.

image.jpeg

 

Lola, Nathan et Ugo ont fait le déplacement avec l’encadrement du Club.

Lucien a fait le voyage avec le Centre National d’entrainement de Font Romeu.

Voici rapidement un récapitulatif de cette semaine

 

Lucien est en junior 3. Il est en concurrence depuis le début de la saison avec des nageurs d’un an ses ainés. Ce qui ne l’a pas empêché de vivre sa première sélection en équipe de France Juniors début juillet en participant aux championnats d’Europe de Rome. 

Après avoir fait un passage rapide à Font Romeu, il enchaine sur cette compétition. Cela fait déjà plus d’un mois qu’il se maintient au plus haut niveau, ce qui amène une certaine fatigue. Surtout qu’Il arrive légèrement blesser à Dunkerque. 

Le samedi 17 juillet : il se rapproche de ses meilleurs temps sur 100 Brasse, ce qui lui permet de participer à la Finale A.  Ce fut une entrée en matière compliquée, qui lui laisse un peu de déceptions.

 

Lundi 19 juillet, il participe à sa course favorite, le 200Br. Il assure sa qualification le matin pour la finale A. 3eme à l’issue d’une finale très serrée où il aurait aussi bien pu être 1er, car les nageurs se tiennent en moins d’une seconde. Chaque détail d’une course du haut niveau est important, et parfois ce n’est pas en votre faveur. Il faut l’accepter pour revenir plus fort.

image%281%29.jpeg

 

Mardi 20 juillet, il est engagé sur le 50Br. Ce n’est pas la course qu’il maitrise le mieux, il parvient à se qualifier en Finale B.

Jeudi 22 juillet, il nage le 2004N, en améliorant sa meilleure performance de plus de 2 secondes, preuve que malgré une fatigue de fin de saison logique, sa progression continue. Il participe à la finale A.

Lucien est plutôt satisfait de cette saison.

 

Nathan a obtenu il y a 15 jours sa qualification. Cela faisait près de 2 ans qu’il visé cet objectif. Sans compétition, il n’avait pas eu de possibilité jusque-là. 

Malgré les confinements, l’absence de natation, des phases difficiles mentalement, il n’a rien lâché. Il s’est entrainé comme il a pu avec ce qu’il lui a été proposé : Séances d’entrainements en visioconférence, des entrainements sans piscine en extérieur, et heureusement la possibilité de reprendre à nager ces derniers mois. 

Il découvrait donc pour la première fois ce niveau de compétition, avec une confrontation de haut niveau.

Le samedi 17 juillet : il se rapproche de ses meilleurs temps sur 100 Brasse, ce qui lui permet de participer à la Finale B. Ce fut une entrée en matière compliquée, qui lui laisse un peu de déceptions. Il doit apprendre à reproduire 2 fois dans la même journée (série et finale) des performances de haut niveau.

Lundi 19 juillet, il participe au 200Br et réalise sa meilleure performance. Cela n’est pas suffisant pour nager en finale l’après-midi. Cette 2éme course prouve qu’il a su s’adapter et gagner en maturité face à l’enjeux de la compétition. 

Mardi 20 juillet, il est engagé sur le 50Br. Il améliore légèrement sa meilleure performance et parvient à se qualifier en Finale B. Malgré un détail sur l’arrivée qui le pénalise, dans une course ou aucune erreur n’est toléré, il prouve qu’il peut reproduire 2 fois dans la journée de bonnes courses.

Jeudi 22 juillet, il nage le 50 pap, en améliorant encore sa meilleure performance.

Cette compétition tant attendue, lui permet de valider tous les efforts fait depuis 2 ans, et permettent d’envisager une belle progression dans les mois à venir, si on nous permet de s’entrainer normalement.

 

Lola a elle aussi réussi à se qualifier en fin de saison. Elle aussi a été très pénalisé par les confinements, qui lui ont stoppé nette sa progression. A un âge où les qualités aquatiques ne suffisent plus, où la pratique et les kilomètres de nage sont absolument nécessaires pour maintenir un haut niveau de performance. Les accès aux piscines lui étaient refusé, car pas encore sur les listes des Sportifs de Haut niveau. 9 mois sans natation ou presque… Elle a dû s’adapter avec son entourage pour trouver des solutions d’entrainement et obtenir dans la difficulté sa 1ere qualification au niveau national depuis 2 ans, faute de compétitions. Grace à la reprise, elle a aussi pu obtenir une autre qualification dans la difficulté. Elle a en même temps obtenue sa place dans le centre d’entrainement National de Font Romeu… 

Le dimanche 18 juillet elle commence par le 100Dos en 1ere série… elle qui avait l’habitude d’être parmi les meilleurs, se retrouve en 1ere série. Elle parvient à faire son meilleur temps. Cela lui permet de lancer de la meilleure des manières sa compétition.

Mardi 20 juillet elle refait son meilleur temps, celui qui lui a permis de se qualifier 15 jours avant. Lors de ces grosses compétitions, c’est déjà une performance d’être à son niveau, de faire face à la pression.

Le jeudi 22 juillet, sur 200Dos, Lola réalise une course bien maitrisée, où elle pulvérise sa meilleure performance de ces derniers mois. Pourtant au niveau chronométrique, elle revient juste au niveau qu’elle avait fin 2019… Dur réalité de ces interruptions qui ont laissé des traces.

Cette performance lui permet de participer à sa première finale de la semaine. 

L’après-midi, perturbé par un point réglementaire que lui fait remarquer un officiel au moment de son départ, elle part sur sa course sans avoir eu le temps de se reconcentrer.

Sa performance est moins bonne que celle réalisé en matinée… Encore une expérience qui montre à quel point le mental, la concentration est primordiale dans la réalisation de grandes performances. 

Bonne nouvelle, sa performance de la matinée lui permet de se qualifier pour les France N2 toutes catégories et pour les compétitions nationales de sa catégorie de l’année suivante.

 

Ugo DIDIER est venu sur cette compétition pour se préparer aux jeux paralympiques. Il souhaite vivre une dernière compétition avant de partir vers le Japon, tout en maintenant une dose importante d’entrainements.

Malgré des entrainements biquotidiens, des musculations, il améliore sa performance au 400NL en début de semaine. Cependant, il paye la charge de travail actuel sur le 200Dos et le 2004N. 

Le plus gros du travail est fait. Maintenant, il va falloir se reposer un bon week-end pour attaquer la dernière semaine sur le sol français.

 

Cette semaine, a été une réussite. Sur le plan des performances, mais aussi sur l’expérience engrangé par les plus jeunes. Tous ces enfants du CN. Cugnaux, qui ont grandi au club et qui s’épanouissent au plus au niveau, qui trace leur propre chemin, tout en respectant la structure qui les a vu grandir.

D’anciens nageurs du club continuent à performer. Ambre Fournier qui a grandi dans le club, et qui a rejoint le TOEC, a fait une excellente saison, et obtenue une médaille de bronze sur le 50 Brasse lors de cette semaine.

La saison 2020-2021 arrive à son terme, pour tous les nageurs, sauf pour Ugo, qui va faire de son mieux à Tokyo, comme d’habitude pour porter haut nos couleurs et les couleurs de la France.

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202021-08-23%20%C3%A0%2011.19.16.png

S. CHAILLOU


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.